HISTORIQUE

LES DÉBUTS...

L’histoire du Complexe de santé Reine Elizabeth remonte à l’inauguration de l’Hôpital homéopathique de Montréal en 1894. Cet établissement réputé pour ses infirmières dévouées et sa gestion efficace est demeuré sur l’avenue McGill College jusqu’en 1927. À cette époque, la demande croissante pour des lits a donné lieu à un appel public de l’ordre de 500?000 $ qui a permis à l’hôpital de s’installer sur l’avenue Marlowe, emplacement actuel du Complexe.

UN PIONNIER DE LA MÉDECINE

Cet hôpital a été le lieu de plusieurs premières. Par exemple, en 1942, le relaxant musculaire Curare a été utilisé en anesthésie clinique pour la première fois et, en 1943, l’établissement de soins de santé a créé la première salle de réveil postopératoire au Canada.

En 1951, les impressionnantes avancées médicales et chirurgicales de l’hôpital lui ont valu le nouveau nom d’Hôpital Reine Elizabeth de Montréal en l’honneur de l’épouse du roi George VI, la reine Elizabeth qui allait bientôt devenir la Reine mère.

En décembre 1961, le premier ministre du Québec, Jean Lesage, inaugurait le bâtiment entièrement rénové. L’Hôpital Reine Elizabeth devenait ainsi « le plus grand petit hôpital du Canada ». Les travaux de rénovation ont duré trois ans et l’équipement a été entièrement modernisé.

L’histoire du Complexe de santé Reine Elizabeth

En juin 1995, à la suite d’une directive du gouvernement provincial de réduire les coûts des soins de santé, la fermeture de plusieurs hôpitaux de soins de courte durée de la région de Montréal est prévue, dont l’Hôpital Reine Elizabeth (HRE). L’année suivante, le conseil d’administration de l’Hôpital Reine Elizabeth, la Fondation HRE et d’autres organismes et individus de la collectivité s’unissent et décident de prendre les choses en main.

UNE NOUVELLE ÈRE

En juin 1995, à la suite d’une directive du gouvernement provincial de réduire les coûts des soins de santé, la fermeture de plusieurs hôpitaux de soins de courte durée de la région de Montréal est prévue, dont l’Hôpital Reine Elizabeth (HRE). L’année suivante, le conseil d’administration de l’Hôpital Reine Elizabeth, la Fondation HRE et d’autres organismes et individus de la collectivité s’unissent et décident de prendre les choses en main. Ils fondent la Société de santé et bien-être de la communauté Centre-Ouest (SSBCCO) en juin 1996.

Ce projet a permis la prestation continue de services de soins de courte durée ainsi que l’offre d’une gamme complète de services axés sur les soins, la coopération, la prévention et la guérison.

La SSBCCO est un organisme de santé sans but lucratif qui ne reçoit aucune subvention du gouvernement. Sa mission est de fournir autant de services de soins et de promotion de la santé à sa collectivité que possible dans les locaux de l’ancien hôpital Reine Elizabeth. Le Complexe de santé Reine Elizabeth, sous la direction de la SSBCCO, représente donc la renaissance d’un établissement communautaire centenaire sous une nouvelle forme juridique.

Complexe de santé Reine Elizabeth - La mere

NOTRE MISSION ET VISION

La mission du CSRE est de fournir des services médicaux, des traitements complémentaires et non conventionnels efficaces et facilement accessibles ainsi que des services de santé mentale et émotionnelle qui contribuent à améliorer la santé de la collectivité locale conformément aux politiques et lignes directrices du gouvernement du Québec.

À une époque où les gouvernements et professionnels de la santé recherchent activement des solutions concrètes et à long terme aux besoins en soins de santé, le Complexe de santé Reine Elizabeth (CSRE) propose un modèle novateur et efficace en fournissant un large éventail de services de santé communautaires et cela, sous un même toit. En garantissant un accès rapide à des soins à la fois médicaux et non conventionnels, le CSRE constitue une solution attrayante à l’engorgement, aux retards et autres inconvénients que l’on éprouve si souvent dans les centres hospitaliers et les CLSC de la province.